Le point de vue des pouvoirs publics

inauguration du Centre national dÕexpertise des professionnels de lÕenergie gaz

La réunion de lancement opérationnelle a eu lieu le 25 janvier 2012 et si la filière était présente au rendez vous Les pouvoirs public l’étaient aussi. Quel a été l’accueil réservé de leur part au CNPG ?

Tout le monde a pu le constater il n’y a pas eu de langue de bois de la part des pouvoirs public mais un véritable engagement et soutien. Les besoins de la filière ont été entendus et partagés. On retiendra les attentes exprimées par les représentants des ministères :

« Le CNPG doit jouer un rôle d’expert Amont pour l’élaboration des textes réglementaires mais aussi d’expertise technique AVAL en réponse à nos sollicitations ponctuelles ». « dans le cadre de la révision de l’arrêté du 31 janvier 1986, nous comptons sur le CNPG dans la partie conduits et gaines pour trouver des solutions qui satisfassent la sécurité sans brider l’innovation »  précise Jean Pierre Bardy le sous-directeur de la qualité et du développement durable dans la construction à la direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysage …..

Le CNPG doit permettre le maintien du débat technique indispensable à la compréhension des nouvelles technologie mais également représenter sa filière précise Jean-Pierre Petiteau Chef du bureau de la réglementation incendie et des risques courants à la sous-direction des services d’incendie et des acteurs du secours. « En ce qui concerne la commission que je préside au ministère de l’intérieur il va falloir institutionnaliser les sous commissions techniques et notamment la sous commission chauffage gaz » . « Le CNPG en tant que tel à toute sa place dans cette dernière » .

Pour Thierry Chrupek , c’est dans le cadre de l’évolution de la réglementation intérieure de gaz que « le CNPG a un apport substantiel ». « IL y a nécessité de retranscrire dans des guides techniques une partie des exigences mais il y a surtout besoin de les faire vivres. La création du CNPG répond à ce besoin alors que la réglementation doit donner un cadre à long terme avec un déploiement adapté aux attentes des industriels qui se traduit dans ces guides ».

Enfin tous les trois ont été unanimes, devant la multiplicité du nombre des acteurs, pour reconnaitre le CNPG comme un interlocuteur unique ou quasi unique regroupant l’avis de la majorité des professionnels du secteur concerné. Le CNPG répond à ce besoin de concertation, d’ échanges et de recherche d’un consensus fort.

Philippe SCHÖNBERG